sam.

04

févr.

2017

Jeu concours Saint Valentin

A l'occasion de la St Valentin, je vous propose de gagner une box "Rêve d'évasion" pour 2 personnes.

Pour participer, il suffit de remplir un bulletin dans une  des 2 boutiques de Francheville.

Le jeu est ouvert du vendredi 10 février 10h au mardi 14 février 20 h.

Le règlement est consultable dans les boutiques de Francheville.

 

Bonne chance à tous !

Lire la suite 0 commentaires

sam.

27

févr.

2016

DES PLANTES pour notre santé...

Nous savons tous que les plantes produisent de l'oxygène, mais saviez-vous que certaines plantes vertes captent des substances de l'air qui peuvent s'avérer toxiques, tout simplement en acheminant ces substances jusqu'à leurs racines où elles seront ensuite détruites pars les microorganismes présents dans la terre.

Voici quelques plantes qui ont ce pouvoir. Vous pouvez les retrouver au magasin...

Lire la suite 0 commentaires

dim.

07

févr.

2016

JEU CONCOURS

LE MIMOSA

Saviez-vous que le "mimosa déalbata" n'a pas besoin du soleil de la Côte d'Azur pour fleurir !

Vous pouvez le cultiver dans la région lyonnaise, en pleine terre, de préférence exposée au sud ou bien sûr en pot dans une véranda non chauffée.

Je vous le prouve avec cette photo prise ces jours-ci dans l'ouest lyonnais, plus précisément à Oullins, à 2 pas de Lyon; ce mimosa est en pleine terre et fait 3 à 4 mètres de hauteur. Peut-être l'avez-vous remarqué en vous baladant !

 

JEU CONCOURS

Nous offrons un joli bouquet de fleurs à la personne qui indiquera le nom de la rue à Oullins dans laquelle se trouve ce bel arbuste !

 Répondez ici ou téléphonez au 04 78 42 64 40

Bonne chance à tous !

Lire la suite

ven.

04

déc.

2015

COURS D'ART FLORAL

Lire la suite

sam.

31

janv.

2015

Le flan et la gelée de violettes

La gelée de violettes

 

C'est en hiver et au début du printemps qu'apparaissent les violettes dans les jardins.

 

Les feuilles de toutes les violettes sont comestibles, qu'elles soient crues ou cuites.

Elles sont donc utilisables en salade, et apporteront de la vitamine C et de la vitamine A principalement.

Mais c'est avec les fleurs que je vous propose ici d'essayer cette gelée pour la déguster dès potron-minet.

 

INGREDIENTS

1/2 litre de fleurs de violettes

jus de citron

1 sachet de pectine,

sucre.

 

Cueillez au jardin suffisamment de fleurs de violettes de manière à remplir un récipient de 1/2 litre. Evitez de laver les fleurs afin qu'elle gardent leur parfum.

Faites bouillir 1/2 litre d'eau et versez-la frémissante sur les violettes.

Laissez infuser 24h.

Recueillez ensuite le liquide qui sera d'un beau bleu violacé transparent.

Ajoutez 1 cuillère à café de jus de citron (qui a pour effet de conserver le belle couleur violette) et 1 sachet de pectine; amenez à ébullition et ajoutez 6 cuillerées à soupe de sucre. Faites encore bouillir (à gros bouillons mais en surveillant) 1 à 3 minutes. On peut rajouter ici quelques fleurs de violettes;

Mettez en pots immédiatement et fermez avec le couvercle.

Attendre une semaine avant de déguster cette gelée de fin d'hiver.

Pensez aussi à offrir quelques pots à vos amis car cette gelée faite maison reste encore trop méconnue.

 

LE FLAN DE VIOLETTES

 

Dans cette recette, on ne filtre pas et on conserve toutes les fleurs qui seront mixées. Vous avez ainsi le parfum intégral des fleurs que vous aurez ramassées le matin à la fraîche !

 

INGREDIENTS

1/2 litre de fleurs de violettes

3 grammes d'agar-agar (en boutique bio)

1 cuillère et demie à soupe de sirop d'agave (ou 3 cuillerées à soupe de sucre)

jus de citron (facultatif).

 

Ramassez de quoi remplir 1/2 litre de fleurs de violettes.

Faites bouillir 1/2 litre d'eau et ajoutez la moitié  des fleurs de violettes. Laissez bouillir 8 min environ, puis retirez du feu et ajoutez le reste des fleurs. Laissez reforidir puis passez au mixeur.

Ajoutez l'agar-agar et reportez à ébullition. Ajoutez le sirop d'agave ou le sucre et remuez.

Versez le tout dans des moules individuelles, puis laissez refroidir avant de déguster.

 

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

14

nov.

2014

LE BEURRE DE FLEURS DE CAPUCINE

Si vous avez encore au jardin quelques fleurs de capucine que les gelées n'ont pas encore grillées, je vous propose de les ramasser et de confectionner un beurre de capucine que vous pourrez garder un moment au frigidaire (et même congeler) et qui vous rappellera les parfums d'été pendant l'hiver.

La capucine apporte sa couleur et son parfum poivrée et la ciboulette le petit goût frais et aillé.

 

LE BEURRE DE FLEURS DE CAPUCINE

 

INGREDIENTS

Une quarantaine de fleurs de capucine

150 g de beurre 1/2 sel

Bouquet de ciboulette.

 

PREPARATION

Faire ramollir le beurre à température ambiante afin de pouvoir le travailler avec une cuillère en bois.

Hacher finement les fleurs de capucine ainsi que le bouquet de ciboulette et les incorporer au beurre.

Disposer sur un film plastique et rouler le tout de manière à former un boudin. Mettre au frigidaire 24 heures.

C'est tout !

Vous pourrez ensuite découper des rondelles de ce beurre et les mettre à fondre sur un poisson, sur des légumes, sur une viande grillée ou même sur une tartine de pain toasté que vous décorerez d'une fleur de capucine.

 

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

29

sept.

2014

Le cyclamen des fleuristes

 

LE CYCLAMEN DES FLEURISTES

 

est une plante que vous êtes nombreux à apprécier, et pour cause: Elle fleurit pendant les jours gris de l'hiver. C'est donc une plante remède contre la dépression saisonnière !

C'est une plante d'appartement qui refleurit souvent si on place le pot sur des billes d'argile que l'on maintient humides dans un endroit frais (15° à 19°) et lumineux de la maison et si on prend garde d'ôter les fleurs fanées.

 

Mais saviez-vous que l'on peut cultiver le cyclamen à l'extérieur ?

Pour cela, il suffit de placer les pots à mi-ombre, à l'abri du vent dans une terre bien drainée pour voir la plante refleurir de la fin de l'été jusqu'aux gelées. Lorsque la température est proche de -2°, il faudra placer le pot sur une terrasse  ou sur le rebord d'une fenêtre bien abritée. Les plantes les plus rustiques fleuriront sans discontinuer de l'automne jusqu'au printemps, même dans le nord de la France.

Alors ne nous privons pas d'une telle floraison et adoptons cette jolie potée que je vous propose d'ailleurs au magasin à un prix vraiment modique.

 

0 commentaires

jeu.

19

juin

2014

L'Omelette d'Hémérocalles

L'Hémérocalle est une plante vivace extrêmement résistante et florifère.

Vous pouvez la planter en plein soleil ou à une exposition demi-ombragée. C'est une plante tout-terrain (sec/humide, acide/calcaire, léger/lourd).

On ne lui connaît aucune maladie. Elle reste très longtemps au même endroit. Elle ne gèle pas. Elle fleurit tout l'été...mais sa fleur ne s'épanouit qu'un jour (d'ou son nom  Beauté d'un jour---> hêmera signifie jour et kallos veut dire beauté) et fane donc très rapidement. Mais la plante est remontante, c'est à dire que les fleurs se succèdent tout l'été sans interruption.

Seules les hémérocalles à fleurs simples sont comestibles.On ne pourra donc pas consommer les hémérocalles à fleurs doubles.

Si vous avez des oeufs de ferme à disposition ainsi que des boutons d'hémérocalle, vous pourrez réaliser cette recette rapide mais néanmoins délicieuse :

 

OMELETTE d'HEMEROCALLES

 

300 g de boutons d'hémérocalles

6 oeufs

huile d'olive ou beurre

Un peu de lait (facultatif)

sel, poivre (ou du piment d'Espelettequi rappelle la couleur des fleurs)

 

Coupez les boutons d'hémérocalles en morceaux de 2 centimètres.

Les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive ou de beurre en prenant soin de laisser un peu de croquant.

Battre 6 oeufs en omelette. Ajouter un peu de lait (facultatif), du sel du poivre.

Versez les oeufs sur les boutons de fleurs.

Servez chaud avec une salade de fleurs par exemple.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

06

juin

2014

Des orchidées particulières

Connaissez-vous ces plantes qui nous rappellent certains animaux ou allures humaines. La plus connue est l'orchidée singe (de son vrai nom Orchidée Dracula Simia)!

Vous pouvez les découvrir ici.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

19

mai

2014

Verrines & Mignardises

Lire la suite 0 commentaires

mar.

18

févr.

2014

Le bassin à poisson a gelé...

Vous avez suivi mes conseils de l'été dernier (voir aticle blog) et vous avez crée votre bassin à poissons.

En hiver, le bassin restant à l'extérieur, et votre bassin a peut être été pris par la glace.

Les vendeurs de jardinerie (chez qui vous avez acheté vos poissons) vont suggèrent de mettre du polystyrène sur l'eau du bassin, mais comment procéder?

 

 

Voici la méthode que j'utilise :

 

Prenez une casserole remplie d'eau bouillante et posez-la sur la surface gelée du bassin. La glace va fondre à l'endroit où vous avez mis la casserole. Vous allez alors retirer un peu d'eau pour créer un volume d'air sous la glace. Vous déposerez ensuite votre planche de polystyrène découpée au diamètre du trou. Ainsi l'eau ne regèlera plus et vous donner un peu d'oxygène à vos poissons qui attendront gentiment le dégel de printemps.

0 commentaires

jeu.

30

janv.

2014

Mon orchidée va t-elle refleurir ?

26 € seulement sur Francheville !

 

 

 

Vous avez acheté une orchidée (ou phalaenopsis) et vous voulez savoir si vous l'entretenez bien pour qu'elle refleurisse...

Il faut savoir que l'on peut faire refleurir de nombreuses années une orchidée mais que la périodicité de sa floraison n'est pas régulière.

Ainsi la tige florale peut fleurir deux fois dans une année, à quelques mois d'intervalle de la première floraison si  vous prenez soin de  couper cette tige au-dessus du 3 ème renflement à partie de la base lorsqu'elle est complètement défleurie.

Prenez soin de la laisser dans un endroit lumineux en ne l'arrosant qu'une fois par semaine avec de l'eau tiède. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté.

Les orchidées à 2 tiges que vous achetez au magasin sont choisies avec le plus grand soin. Vous pouvez les commander ici.

0 commentaires

sam.

21

sept.

2013

La recette du PAIN D'ORTIES

Ne prenez que les jeunes pousses d'ortie
Ramassage des feuilles par temps de pluie ou avec des gants

 

L'ORTIE (urtica dioïca)

 

L'ortie que tout le monde connait ne pique pas, elle brûle.

Si vous examinez une tige d'ortie, vous apercevrez des poils qui comportent des petites vésicules qui se comportent  comme des ampoules de verre prêtes à éclater. Celles-ci renferment du formiate de sodium mais aussi de l'histamine. Il suffit de 1/10 000 de mg d'histamine sur la peau pour obtenir la fameuse brûlure qui fait pleurer nos enfants.

 

Pour cette recette, il faut ramasser les jeunes pousses tendres d'orties de printemps (ou les pousses de regain, c'est à dire les pousses qui ont repoussé après un fauchage ou de début d'automne). Ne prenez pas les feuilles filandreuses ni celles que l'on trouve en fin d'été et qui sont chargées de fleurs ou graines. Ne les récoltez pas au bord des routes.  Ne hachez pas les feuilles mais lavez-les simplement.

Pour éviter les brulures, il faut les ramasser par temps de pluie ou avec des gants.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

20

mai

2013

La recette du Champagne de Sureau

Vous connaissez sûrement le sureau qui est très commun dans les campagnes !

La sureau Sambucus Nigra est un arbuste ou même un arbre avec une écorce.

Ses grappes noires pendent vers le sol en fin d'été .

ATTENTION de ne pas le confondre avec l'autre variété de sureau dont les fruits sont toxiques (et qui est une plante herbacée de 1m50 de hauteur environ).


Dans cette recette, je ne prends que les fleurs qui apparaissent fin mai.

Lire la suite 2 commentaires

dim.

05

mai

2013

Les bouquets de mariée pour "Défile & rêve"

8 étudiantes 2ème année à l'IUT Techniques de Commercialisation de Villeurbanne ont organisé un défilé de mode professionnel dont les bénéfices ont été reversés à l'association Rêves qui réalise les rêves d'enfants malades.

Le magasin était partenaire de ce défilé qui s'est déroulé au First le 8 mars 2012 (journée de la femme), et a réalisé pour cette occasion les bouquets de mariées que nous vous présentons  ci-dessous.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

14

oct.

2012

Coupe Espoir des fleuristes de moins de 31 ans

Le 14 octobre a eu lieu la finale de la coupe espoir de la Région Rhône-Alpes Auvergne au château de Bouthéon.

Plusieurs épruves ont finalement permis de départager les candidats.

Voici quelques photos de la journée.

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

juin

2012

JARDINAGE (par Alain Lompech)

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire lire cette chronique d'Alain Lompech paru dans le Monde daté du 9 juin 2005

 

 

Petites scènes animalières au début du mois de juin


Pendant trois jours, elle était là, et personne ne l'avait vue.
Trois jours à finir de faire tomber un pan de mur de 2 × 3 mètres, en partie écroulé cet hiver à cause d'un vieux lierre qui avait mangé la chaux avec laquelle il avait été monté voilà bien plus d'un siècle, ne laissant que le sable à lapin comme mortier. Trois jours à remonter le tout au ciment blanc et à débarrasser le sol jonché de débris de mortier, de petites pierres brisées mêlées à des débris de géraniums vivaces piétinés (pas grave, il en lève partout dans le jardin !). Quand, intrigué par un tas curieusement bien arrangé de feuilles et de tiges, on a préféré le soulever délicatement plutôt qu'à la fourche.


Surprise, sous le fouillis, couchée sur le côté, une femelle hérisson ­ avec cinq petits, aveugles mais plein de piquants, accrochés à
ses mamelles !

La veille au soir, on avait bien vu un hérisson se balader dans l'allée, mais jamais on n'aurait imaginé qu'il s'agissait d'une femelle qui avait fait son nid tout à côté du mur en reconstruction. Evidemment, on l'a laissée tranquille, la montrant juste à quelques amis de passage et au petit voisin, Robin, poète à ses heures, rondouillard et rigolard, qui s'en est approché, a regardé et a dit, sérieux comme un enfant peut l'être : "Il faut faire attention aux prédateurs !"

A part les chiens, peu nombreux dans le quartier, et les voitures, rares dans l'impasse qui dessert ces quelques maisons, on n'en connaît pas qui veulent du mal aux hérissons. Ils mangent une telle quantité de limaces ou d'escargots qu'il est inutile de sortir les granulés quand, par chance, cet animal, plein de puces et de tiques, vient élire domicile dans un jardin.

Une amie à qui nous parlions de notre hérisson s'exclama : "Le mien sort chaque soir à 8-10 heures faire son tour devant la maison. Je lui
donne sa rasade de croquettes à chat, et il repart."


LA COLONIE DE CHAUVES-SOURIS


Un peu plus loin, derrière la maison, sous une vieille dalle posée sur la terre, un orvet magnifique. Il part. Lui, on l'attrape et on le met à l'abri du dénommé Ficelle, un gros chat noir qui, mis au régime car il est un peu grassouillet, se venge sur tout ce qui bouge ! Musaraignes, souris, mulot, oisillons, mouches, papillons : tout y passe ! Même les lézards ! L'orvet aurait été bouffé en un rien de temps ! Il n'y a que les chauves-souris qui ne l'intéressent pas. Elles ont élu domicile comme chaque année entre le pignon ouest de la maison et sa parure de tuiles accrochées à la verticale. On sait qu'elles sont revenues car le toit de zinc est plein de leurs crottes, et, si l'on colle l'oreille aux tuiles en pleine journée, on les entend faire un petit bruit aigu. Le soir, à la nuit tombée, elles s'envolent et vont manger les insectes volants, dont elles nous débarrassent
avec une efficacité qui nous les fait chérir. D'autant que les chauves-souris sont protégées, qu'elles se raréfient autant à cause des pesticides qu'à cause du fait que les greniers sont quasi tous transformés en chambres. Elles n'ont donc plus de quoi se réunir et élever leurs petits ?

Pour le moment, elles ne sont pas très nombreuses, mais, comme chaque année, leur nombre va grandir, pour atteindre une bonne centaine.
Parfois, le soir, l'une d'elles entre dans la maison et tournoie, un peu paumée. Aucun risque qu'elle se prenne dans les cheveux !

Surtout ne pas crier, ne pas s'agiter. Faire au contraire le silence pour ne pas perturber son sonar, ouvrir les fenêtres en grand et
attendre qu'elle s'échappe, ce qui prend d'autant moins de temps qu'on ne fait aucun bruit.

Le lendemain, les vitres de la véranda étaient si propres qu'un oiseau ­ sans doute un tout jeune rouge-gorge tant ce petit passereau avait l'oeil rond et vif ­ en a hélas heurté une de front. Assommé net. Ramassé avant que le chat ne le chope, il a peu à peu rouvert les yeux, pour mourir quelques heures plus tard, un filet de sang au-dessus du bec, victime d'une hémorragie cérébrale, comme cela se passe neuf fois sur dix.


L'ÉNIGME DU CRAPAUD DISPARU


Le jardin, si l'on y vit bien, si l'on sait observer, est un petit univers avec ses bonnes et mauvaises nouvelles, ses naissances et ses
morts violentes. Il ne faudrait pas intervenir, laisser la nature faire son oeuvre. Mais bon, rien à faire : si un oiseau tombe du nid ou si l'on peut sauver un piaf, ramasser un martinet incapable de se renvoler faute d'avoir les pattes suffisamment longues pour pouvoir battre des ailes, le jardinier s'en mêlera.

Ecrivant cela, une interrogation : où sont passés les crapauds qui chantaient chaque soir leurs beaux appels flûtés ? Ils se cachaient
toujours dans le même coin, à l'ombre, près d'un mur, sous les grandes feuilles d'hostas bicolores. Il n'y en a plus. On ne les voit plus, on ne les entend plus. Ils étaient si beaux, si gros, patauds et si peu peureux.
Le chat ne les a pas mangés.

On ne sache pas que les chats-huants et les chouettes effraies,qui elles pullulent et font du raffut toutes les nuits, les mangent. Le ru
coule toujours qui n'est jamais à sec. Où sont-ils ? Il y a belle lurette que les reinettes vertes ont disparu des pommiers dans lesquels elles passaient une bonne partie de l'été ; mais les crapauds, où sont-ils donc passés ?

Alain Lompech Le Monde
Article paru dans l'édition du 09.06.05

 

0 commentaires

dim.

11

mars

2012

Des astuces pour utiliser la carte de fidélité

Comme vous le savez, la carte de fidélité est illimitée dans le temps et  non nominative. Voici quelques astuces pour l'utiliser au  mieux:


ASTUCE N°1 : La carte de fidélité vous donne droit à une remise de 10% sur votre 6ème achat; vous pouvez ainsi faire 5 achats à 1 €, puis un 6ème achat à 80 €: vous aurez ainsi 8 € de réduction sur cet achat.

 

ASTUCE N°2: si votre 6ème achat n'est pas d'un montant très élevé, vous pouvez garder votre carte de fidélité (pour un 6ème futur achat plus intéressant) et demander une nouvelle carte de fidélité; vous gardez ainsi la 1ère carte que vous utiliserez lors d'un achat plus  conséquent.

 

0 commentaires

mar.

06

mars

2012

Rose reconstituée par Stéphanie B.

Venez la retrouver au magasin
Stéphanie B.

Stéphanie B., apprentie BP vous présente  ci dessous "La rose reconstituée".

Il ne faut pas moins de 5 roses pour arriver à reconstituer cette rose unique que vous pouvez venir admirer au magasin en ce moment.

 

Plus bas, vous pouvez admirer son bouquet de mariée fil alu.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

05

mars

2012

LE BASSIN à poissons (Le retour)

J'espère que vous avez pensé à protéger vos poissons ces dernières semaines. Les miens, sur mon balcon, ont été pris dans la glace, congelés rapidement sans retour possible !

En tout cas, ceux du magasin sont revenus dans leur bassin pour la saison 2012. 

Pour crer votre mini bassin, vous pouvez vous référer à mon prédent billet sur le blog. Vous trouverez les premiers PAPYRUS en ce moment au magasin.

En tout cas, ceux du bassin à en bas droite ont la facheuse tendance de prendre la souris pour un asticot ! Il suffit de déplacer la souris pour les attirer !

 

..et l'équipe des grenouilles
Le bassin 2012

0 commentaires

ven.

20

mai

2011

Le bassin (été/hiver)

Bassin
Bassin

Suite au succès de mon petit bassin, je vais  vous donner la marche à suivre:

Pour la réalisation , il vous faudra

 

- un pot en terre vernissée non poreuse bien sûr ! (il faut absolument éviter la résine qui fait mourir les plantes d'eau).

 

- Une plante oxygénante (élodée)

 

- Une ou deux plantes flottantes (jacinthe ou laitue d'eau)

 

- Un papyrus

 

- 2, 3 ou 4 poissons rouges (poissons d'eau froide)

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

24

févr.

2011

Les bulbes, annonciateurs de printemps

En cette période, les bulbes sont à l'honneur !


Les muscaris blancs et bleus, pleins de charme et de finesse.

Les narcisses et leurs parfums entêtants, les tulipes de toutes les couleurs et de toutes les formes et bien sûr la jonquille avec qui nous allons fêter les grands-mères, le 5 mars prochain.


Alors, soyez prêts, la saison des bulbes, annonciateurs du printemps ne dure pas longtemps !



 

0 commentaires

lun.

17

janv.

2011

Au sujet des roses de Noël

Il y a quelques années, on ne trouvait les hellébores qu' en fleurs coupées (hors de prix). Aujourd'hui, grâce aux magazines de jardins, la rose de noël est redevenue une plante à la mode et nous la trouvons en plantes de fleurs et de couleurs différentes: de blanches à noël jusqu'à rose, violette ou verte jusqu'en mars. Elle rest toujours un peu chère mais plus abordable. Comme vous le constatez, je les aime beaucoup et j'en fais donc la promotion. Tant qu'il y en a, vous en trouverez au magasin.

0 commentaires